Mars 2015

49- Le mot du président.

Ce n’est qu’en rentrant et après avoir consulté le blog que j’ai réellement pris conscience des messages d’encouragement envoyés, plus de 650 je crois. Durant le périple, il n’est pas aisé de les consulter tous comme nous le souhaiterions, la technique a ses limites. Les transmettre aux gars n’était pas non plus chose facile ; certains ont bien été transmis mais finalement très peu par rapport au nombre.  Y répondre n’était pas possible.

J’aurais aussi aimé satisfaire la demande de photos. Là aussi, la technique a ses limites.

Dans la transmission de tous ces billets, je salue la ponctualité et l’efficacité dans  la mise en forme du blog et sa parution, travail effectuée par mon frère Charles, un intermédiaire précieux pour assurer  la réception des documents, des photos et des commentaires par internet.

Globalement, ce sera un projet réussi grâce encore une fois à tous les acteurs de tous bords. Les 20 participants ne sont finalement que la courroie de transmission. Je n’oublie pas non plus tous les gars qui, restés ici, n’ont pas chômés. Ils ont rempli leur mission en travaillant au démontage d’équipements, aidés même par des sympathisants d’A.S.F, des amis. Ils ont dû malheureusement participer et représenter tous les gars d’A.S.F qui ont bien connu notre ami Jean Charles, disparu subitement. Jean Charles a participé à 4 convois humanitaires et transmettait toujours sa jovialité et son sérieux, toujours sensible avec parfois la larme au coin de l’œil dans des rencontres prenantes.  Bon vent, comme l’on dit, Jean Charles. Bien sûr, nous adressons  une pensée appuyée à son épouse Monique et à toute sa famille.

Rentrer à A.S.F, c’est un choix de vie également. C’est une des nombreuses façons d’occuper son temps libre de retraité. C’est complet : temps de rassemblement des dons, le stockage, la sélection, la préparation, le chargement en fonction des destinataires, etc.

Chacun y apporte simplement ses compétences pour les partager. 

Je souligne aussi que ce projet commun s’accomplit dans un souci de camaraderie avec au final la satisfaction de rencontres et d’échanges ici, sur le trajet,  et là- bas ainsi que l’aventure et la découverte de pays et d’autres coutumes. 

Ce projet comporte la recherche des dons, les relations avec les donateurs, le choix et la préparation des véhicules sans compter la partie la moins visible et spectaculaire qu’est toute l’administration.

La durée du trajet nécessite une intendance où la cuisine garde une place très importante et pas la plus facile.

La communication a une importance primordiale à tous les niveaux dans les relations en amont et en aval.

On n’ose pas employer le mot  « entreprise » mais dans le fond, à ce stade de son développement, nous pourrions le dire. Bien sûr,  c’est un raccourci car ça reste l’œuvre d’une association (A.S.F).

« L’aventure au service de l’humanitaire », notre slogan résume bien nos motivations.

Tous les gars sont bien rentrés, sains et saufs, sûrement avec plein de bons souvenirs. Pour les 11 nouveaux, comme pour leurs aînés, ils ont pu découvrir et apprécier progressivement, au fil des jours, la progression des différences de paysage et de culture : culture des populations, rencontres, échanges, découvertes en tous genres.

Un projet  se termine et déjà se profile le suivant. Des propositions  pour des donations sont déjà effectives. Des véhicules sont déjà rentrés.

Pourquoi se priver du rodage acquis d’ASF.

Il restera aussi à désigner les destinataires, et ce n’est pas facile tellement les demandes sont nombreuses !

Accordons nous un petit moment de récupération. Fin avril,  un point sera fait sur les plus et les moins de notre dernière action lors d’une réunion.

Merci pour les nombreux compliments formulés à mon égard sur le blog.

Ma reconnaissance pour tous les sympathisants.

Maurice Daniel.

7 Réponses à “49- Le mot du président.”

  1. Le 17 juillet 2015 à 21 h 49 min bézie fabrice a répondu avec... #

    bonjour
    je m’appelle Fabrice, j ‘habite près d ‘Ancenis , j’ai 47 ans ;je suis chauffeur routier depuis 23 ans, et je suis libre pour vous aider bénévolement dans vos missions , si vous le souhaitez, évidemment.
    cdlt fabrice

  2. Le 18 mars 2015 à 10 h 43 min edith a répondu avec... #

    petite info du jour :
    je communique avec un de vos bénévoles, nous venons de nous indiquer une association de réinsertion qui se trouve sur angers ! sur le système envie 44 qui prend en charge du materiel electroménager les recyclent mettent des garanties les asseptisent, les remettent en vente a prix modique avec aide caf si besoin ! tout cela sur la base de contrats aidés qui permettent a des salariés de se reclasser , envie autonomie propose de ramasser, recycler, remettre en état du materiel médical para médical (je sais que des hopitaux des cliniques leurs ont fait des dons mais que pour la france ce n’est pas gérable par contre peut être que pour vous cela le serrait ? un seul voyage a angers pour récuperer cela serrait peut être possible sachant que eux aussi ont des moyens de transport et qu’ils s’en servent j’usqu’ici Saint nazaire qui finalement n’est pas loins de redon !

  3. Le 15 mars 2015 à 11 h 32 min patricia chatelet a répondu avec... #

    Encore merci le blog est tellement important pour nous! !
    Merci surtout à Charles qui à bien bossé en nous transmettant chaque jour les nouvelles de vous tous
    Bonne continuation

  4. Le 13 mars 2015 à 17 h 35 min marylene a répondu avec... #

    bravo un tres grand bravo et merci pour eux

    MARYLENE

  5. Le 11 mars 2015 à 17 h 52 min dineaux a répondu avec... #

    bravo que dire d’autre

  6. Le 11 mars 2015 à 11 h 28 min THOBIE a répondu avec... #

    Merci à tous et bravo
    patricia carl

  7. Le 11 mars 2015 à 8 h 17 min MTG a répondu avec... #

    Mon rituel du matin était tellement bien rôdé…. Je prenais de vos nouvelles avant d’entamer ma journée.
    Votre retour à « notre » réalité va vous laisser un sentiment bizarre d’être au milieu de nulle part. Vous vous êtes donnés sans retenue, étiez toujours dans l’action et l’attention. Ne plus être dans cette bienveillance aux autres va peut-être vous faire « découvrir » passagèrement une sorte d’inutilité.
    J’ai lu que vous avez déjà des véhicules pour le prochain convoi.
    Gardez le cap, eux vous attendent.
    Pour tous les retraités que vous êtes (j’en suis aussi), vous connaissez la différence entre être vieux et être âgé?

Ajouter votre réponse

Portraits Chinois ... |
Voyageamagdebourg |
Road trip dans le pacifique... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'ISLANDE
| Perou travel
| Trace Ta Route