Février 2015

30- OUAGADOUGOU.

Les manœuvres pour stationner se sont faites naturellement malgré la nuit. La nuit a été bénéfique, lever tranquille dans la décontraction. Déjà, des personnes burkinabées se sont déplacées pour nous rencontrer ainsi que Palamanga pour nous souhaiter la « bonne arrivée » et F. P. Ramde de passage sur le site pour raisons personnelles. Tranquillement, la stratégie pour les jours à venir prend forme.
Nous n’avons pas eu trop de difficultés pour nous adapter au lieu que l’ont connaît.
Après un déjeuner prolongé sous notre abri, devant les installations hôtelières, nos chambres, chacun a pu s’accorder une bonne et longue sieste.

A une grande terrasse, près d’un cyber, je termine ce papier. Les décibels dégagés par la musique ne favorisent pas l’écriture.
J’ai choisi ce site, car arrivé sur ce lieu, la wifi est apparue et j’en profite de satisfaire mes papilles qui sont vraiment en manque en dégustant une bonne bière locale, la Brakina, très prisée au BF. Une Brakina est conditionnée en bouteille de 66 ccl de contenance, et elle se boit aisément. Me trouvant assis, pour ainsi dire entre deux site musicaux, imaginez  la cacophonie musicale. C’est ça aussi l’Afrique.
A cette heure Roland, J. Yves Houlard, Jean René, et Patrick qui viennent de me déposer doivent se retrouver dans les mêmes embouteillages que nous avons eus à notre arrivée hier soir. Ils ont décidé d’aller faire des courses.

Le temps d’écrire ces quelques lignes et déjà la nuit est tombée. Les yeux rivés sur mon iPhone, sans lever la tête, le bruit de la rue n’existe plus. Je crois que je vais me déplacer pour trouver un autre endroit plus calme. Pourtant et à part le son assourdissant, la circulation continue, chacun se frayant un passage: un handicapé sur son tricycle manoeuvré avec ses mains, plus insolite, un jeune homme sur son petit âne, les motos chargées de voire 4 personnes, le papa, la maman et deux enfants, les vélos, les charrettes, les triporteurs,  et les éclairages très souvent superflus. Les femmes se tiennent bien droites sur leur siège. Traverser la rue est très risqué pour l’étranger. Pourtant aucune agressivité, tout se fait, je dirais, dans la dignité et le respect de l’autre. Avec courtoisie. Ah, ce sacré Burkina !
Des enfants passent et repassent devant la clientèle de l’établissement, présentant des mouchoirs en papier pour gagner quelques pièces. Certains et même beaucoup de leurs compatriotes donnent une pièce sans rien prendre.
Je sens l’esprit de solidarité entre eux.  Bon ! Il ne faut que je tarde de trop pour envoyer mon papier car je suis conscient que vous l’attendez. Bonsoir.

16 Réponses à “30- OUAGADOUGOU.”

  1. Le 18 février 2015 à 10 h 33 min lodevis a répondu avec... #

    Hello Michel,
    Bien arrivé sur le site et pas de répit – cà s’enchaine.
    A Kerguillo, contrôle hier = bonne gestion- la propriétaire s’est visiblement bien adaptée.
    Planning organisé pour de déplacement au retour qui se fera, comme prévu, sur RAILS pour changer un peu !!
    Fraicheur , soleil – ciel bleu ici : un temps à faire du bois !
    Bisous. Ch/M

  2. Le 16 février 2015 à 20 h 50 min LA BELLE ALOUETTE a répondu avec... #

    Salut Michel!! (Zorro), on pense bien à toi, bon courage pour les derniers jours de votre belle aventure !!

    Bonne soirée à tous !!
    Seb, Annie, Axel,Gabin

  3. Le 16 février 2015 à 10 h 51 min DAVID a répondu avec... #

    Salut Michel (zorro). On a vu que tu fréquentes les PMU , alors si tu peux ramener des bons tuyaux pour ton bof, il en a bien besoin.
    BRAVO à toute l’équipe
    Eliane et Michel

  4. Le 16 février 2015 à 5 h 46 min Anne Béatrice Faye a répondu avec... #

    Bonjour à tous, je vois que l’arrivée à Ouaga s’est bien passé. En allant au Togo, savez-vous que vous passez par Sapaga et vous êtes à 8 km de Pouytenga ?
    A qui faut-il m’adresser pour récupérer les colis destinés aux soeurs de Pouytenga ?
    voici mon téléphone 73 94 25 22. Merci de me dire ce qu’il y a lieu de faire. Excellente journée

  5. Le 16 février 2015 à 0 h 33 min La famille BASTIDE a répondu avec... #

    Un petit coucou à Patrick, contents de voir que tout se passe bien. Nous venons de passer le cap des 6 mois à Tahiti, le résumé est simple: on y est très bien !
    On se verra au retour, pour nous ça sera fin juillet.
    D’ici là, bonne fin de mission à toute l’équipe !
    A bientôt,
    Nana,

    Loïc et Tifenn

  6. Le 15 février 2015 à 23 h 20 min Ilan et owen a répondu avec... #

    Coucou papi Bernard
    On était content d’entendre que tu allais bien!et tu nous manques…
    Mais on prend bien soin de mamie en attendant ton retour..
    Tu as beaucoup de chance d’ avoir le soleil et la chaleur..chez nous il fait froid et il pleut!
    Rapporte un peu de soleil.
    On y aime.ilan et owen

  7. Le 15 février 2015 à 21 h 05 min gwen a répondu avec... #

    Petit message pour Roland : Il va être grand temps de rentrer car on a bien festoyer ce midi à la gare, comme d’hab maman nous a fait un bon repas et surtout vu que tu n’étais pas là on a vidé ta cave et maman nous a tous fait un chèque !!! gros bisous mais rentre pas tro vite ……..

  8. Le 15 février 2015 à 20 h 43 min Pascale a répondu avec... #

    Bonsoir à toute l’équipe :)

    J’ai une question : « vous rentrez quand ? »

    Pensés amicales

    Pascale

  9. Le 15 février 2015 à 16 h 16 min Cormerais Dany a répondu avec... #

    coucou Yves. Pas trop fatigué? De GUEMENE partent des humanitaires. Ils vont être vers vous lundi soir. Peut-être allez vous les croiser. Je ne me souviens plus de l’endroit où ils vont. La différence avec vous ils vont en avion. Ce qu’ils envoie, est déjà parti en container depuis le mois de juin. Ils espèrent trouver à leur arrivée leur marchandise. Bon courage. Bisous. DANY

    • Le 15 février 2015 à 19 h 44 min Rubaud a répondu avec... #

      Bonjour,

      Félicitations à vous tous pour cette merveilleuse aventure et surtout bon courage.
      et si vous avez besoin d’un mécano pour changer un turbo en moins de 2 heures , je serai là juste le temps de passer Gibraltar (n’est-ce pas Didier?)
      J’espère que vous êtes content de votre nouvelle recrue de Guer?

      Amicalement

      Alain RUBAUD

  10. Le 15 février 2015 à 14 h 51 min DANIEL et MARTINE a répondu avec... #

    Coucou Arsène des amis d’ERCEen LAMEE,nous voyons que le voyage se passe

    super bien.Pleins de souvenirs à raconter au retour.

    A bientôt bisous.

  11. Le 15 février 2015 à 13 h 46 min Louise , fille de perruche a répondu avec... #

    Salut Didier ,
    Alors comment se passe cette aventure ?? elle a l’air riche que ce soit physique ou émotionnelle … des rencontres qui vont te rester gravées à jamais !
    On a vu Bea hier, t’inquiète pas elle n’a pas passée la saint valentin seule , ton pote
    , un vrai gentlemen les a emmenés au resto !
    On se voit à ton retour pour que tu nous racontes tout ça !!!
    on t’embrasse !!
    ( Passe le bonjour à Zorro !! )

  12. Le 15 février 2015 à 12 h 39 min EVELYNE a répondu avec... #

    Bonjour à toute l’équipe

    Profitez bien de cette halte à OUAGADOUGOU afin de reprendre des forces et terminer votre périple dans les meilleures conditions possibles. Peu importe le temps que l’on prends le principal c’est d’arriver à bon port !

    L’Afrique est belle car si elle est pauvre elle n’en reste pas moins digne.

    Merci à vous tous de jouer les pères noël dans un pays où le coeur fond au soleil.

    Votre amie Evelyne

  13. Le 14 février 2015 à 21 h 52 min Philippe LAUNAY a répondu avec... #

    bon séjour à Ouaga. Vous n’êtes plus qu’à 350 km d’ici Dapaong au Togo.
    Philippe

    • Le 15 février 2015 à 12 h 39 min asf2015 a répondu avec... #

      Prendre Avenue de l´Aéroport et Avenue Kwame Nkrumah en direction de Avenue du Capitaine Thomas Sankara
      6 min (3,2 km)
      Suivre N4 et N16 en direction de N.25 à Savanes, Togo
      3 h 59 min (305 km)
      Suivre N.25 en direction de votre destination à Dapaong
      18 min (21,9 km)
      Dapaong
      Togo

      • Le 16 février 2015 à 7 h 37 min MTG a répondu avec... #

        Non seulement le narrateur s’est « lâché »; les vannes de son inspiration se sont rompues; en plus, il a de l’humour.
        Mais oui quand même: le Togo n’est pas loin! Vu d’ici; c’est même juste à côté: un saut de puce quoi. Et même vu de là- bas, en oubliant votre fatigue et les milliers de km déjà parcourus, ce n’est pas loin. Même pas effrayant pour vous. Que d’impatience pour tous ceux qui vous attendent! Allez hop, en avant.

Ajouter votre réponse à MTG

Portraits Chinois ... |
Voyageamagdebourg |
Road trip dans le pacifique... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | L'ISLANDE
| Perou travel
| Trace Ta Route